Sites intéressants :

https://www.eupedia.com/europe  (à voir absolument)

http://eurogenes.blogspot.com/

http://secher.bernard.free.fr/blog/index.php?post/2015/03/16/8000-ans-de-s%C3%A9lection-naturelle-en-Europe

 

Depuis près de 10 ans la généalogie génétique pour la recherche de nos ancêtres.connaît un succès croissant aux Etats-Unis et dans le monde anglo-saxon en général.

 

A partir d’un simple frottis buccal, les tests ADN permettent en effet :

 

  • de déterminer notre identité génétique (haplotype) ce qui permet de retrouver nos lointains cousins, et de lépoque et le lieu où vivait nos ancêtres.

  • de déterminer notre groupe ethnique d’origine (haplogroupe) et de voir ainsi de quel peuple de l’antiquité nous sommes issus (chasseur-cueilleur, néolitique, celtes, germains, romains,goths, etc…)

 

L’ADN a permis une avancée décisive dans la connaissance de nos premiers ancêtres ainsi que des premières migrations et du peuplement de la terre.

 

Les études des généticiens montrent que les mutations de notre ADN ont souvent coïncidé avec les migrations.

 

C’est en Asie centrale qu’est apparu l’haplogroupe R qui est celui des populations Indo européennes et que l’on retrouve majoritaire dans toute l’Europe, mais aussi en forte proportion dans le sous continent indien et en Asie centrale.

 

Une troisième série de migrations est partie de l’Asie centrale, puis de Sibérie et après avoir traversé le détroit de Behring a commencé à peupler l’Amérique du nord (début il y a environ 25000ans mais en plusieurs vagues ) puis l’Amérique du sud ( il y a 15000 ans)

 

Quelques mots concernant les principaux haplogroupes Y européens.

  

La connaissance de ces haplogroupes, de leur nomenclature et de leur importance en Europe est souhaitable avant de commander un test ADN.

 

Issus de l’haplogroupe R sont apparus, il y a environ 18000 ans, deux haplogroupes : R1b et R1a ;

 

R1b est très largement majoritaire en Europe de l’ouest principalement sur tous les pays de la façade atlantique.

 

R1a est majoritaire en Europe de l’est mais s’étend jusqu’en Asie centrale et aux Indes. Ainsi la caste supérieure des brahmanes est R1a à 70%.

 

L’haplogroupe I est apparu en Europe il y a environ 25000 ans. il n’existe qu’en Europe avec ses sous groupes I1 très fréquent dans les pays nordiques, I2a fréquent chez les slaves du sud et les sardes et I2b que l’on retrouve faiblement représenté dans la plupart des pays d’Europe de l’ouest.

 

D’autres haplogroupes sont très minoritaires et ne passent la barre des 10% que dans certains pays ou régions.

 

Ainsi G2 (d’origine Caucasienne) en Sardaigne, j2 (origine nord Mésopotamie ) en Italie et en Roumanie, E1b1 (dernière migration de l’Afrique de la préhistoire ) en Grèce et en Italie du sud.

 

Déroulement et résultats d’un test ADN

 

L’ADN Y se transmet en ligne patrilinéaire.

 

Pour des raisons évidentes, ce test ne concerne que les hommes. Une femme désirant retrouver ses ancêtres génétiques devra s’adresser à ses frères ou à son père.

 

L’ADNmt se transmet en ligne matrilinéaire. Ce test concerne les femmes mais aussi les hommes puisqu’ils ont reçu l’ADN mitochondrial de leur mère, (sans toutefois pouvoir le transmettre)

 

En Europe ces 2 tests peuvent être commandés chez IGENEA société suisse basée à Zurich et filiale de Family Tree société américaine basée à Houston (Texas) et leader mondial de la généalogie génétique.

 

La législation en France est très sévère et inadapté concernant la généalogie génétique

 

La généalogie génétique est très peu connue en France qui est un des rares pays en Europe à ne pas disposer d’un laboratoire dédié, ce qui limite son développement à cause de sa législation.

 

  • La loi informatique et liberté de 1978 interdit la collecte et mise en ligne de toute donnée ethnique et médicale.

  • La loi bioéthique de 2004 interdit tout examen de caractère ethnique sauf à des fins médicales et judiciaires.

Certains laboratoires font des offres groupées et forfaitaires : recherches d’ancêtres et tests de prédisposition aux maladies génétiques. Ces laboratoires situés aux Etats Unis s’appellent :

  • 23andMe,
  • DecodeMe,
  • DNA-Print,
  • MyHeritage,
  • Living DNA,
  • DNAdirect, 
  • Navigenics
  • Geno 2.0
  • Family tree DNA
  • Oxford Ancestors
  • decode genetics
  • Family Finder

et autres.

Attention MyHeritage ne donne pas l'Haplogroupe et les analyses de l'ADN sont douteuses car cette société dispose d'une base de données essentiellement anglo-saxonne, avec une absence de données françaises.

Conseil:

un fois que l'on a recueilli l'emprunte ADN il est très facile d'utiliser sur internet GEDMATCH et plus d'une dizaine de modèles pour déterminer ses origines

 

Il existe un site openSNP qui permet de mettre en ligne ses résultats

 

Genographic Project (GENO 2.0)

voir le blog de Frédéric Joignot, journalsite au Monde

Concernant l'Auvergne

la population de l'Auvergne d'origine celtique a vu des apports des Goths qui se sont largement répandus en Occitanie enduite.
La page Wikipedia sur l'Occitan rappelle que les Wisigoths ont constitué un apport majeur pour l'Ibérie et pour le centre ouest de la France. En particulier, en marge pour l'Auvergne qui occupe la limite de langue d'Oil vis à vis de la langue d'Oc.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wisigoths
https://fr.wikipedia.org/wiki/Occitan

détermination du sous-groupe de W1 au quel on appartient. Une recherche avec l'aide de phylotree.org
http://www.phylotree.org/tree/N2.htm
Et voir ce qu'en dit Eupedia :
http://www.eupedia.com/europe/Haplogroup_W_mtDNA.shtml

http://www.phylotree.org/tree/N2.htm

Envoi de documents

Si vous voulez que l'on vous envoie des documents par email gratuitement bien sûr merci de nous faire la liste des revues et documents souhaités. Via la messagerie du site :onglet Contact

Un patronyme est un bien collectif.

Celui-ci est d'origine auvergnate.

Les familles ont vécu sur les terres des peuples gaulois vellaves, arvernes, gabales. 

Cette recherche est un outil de rencontre unilatérale avec les gens du passé avec le bonheur de les faire revivre.


Nous recherchons, en vue d'illustrer nos recherches sur les porteurs du patronyme Saby, tous documents manuscrits ou non (photos, documents administratifs, actes, lettres de poilus, citations, récompenses,  mémento mortuaire, articles de journaux, profession, carnets, journal de voyage...). Merci d'envoyer par mail. La source des documents sera citée.

Mais aussi : l'Haplogroupe (ADN) et le groupe sanguin

Mise à jour

9 Juillet 2018

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

(onglet "version papier")

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

"Je ne peux saisir tout ce que je suis"

Augustin d'Hippone (Saint Augustin)

...Tout se passe comme si les hommes modernes avaient au fond d'eux-mêmes les souvenirs émotifs de leurs ancêtres lointains. Nos ancêtres sont encore derrière la porte, prêts à entrer sans frapper...

 

« Si nous voulons être conscient de notre existence au lieu de nous contenter de vivre au jour le jour, notre tâche la plus urgente et la plus difficile consiste à donner un sens à la vie. La maturité psychologique consiste à acquérir une compréhension solide de ce que peut être et de ce que doit être le sens de la vie. Et cela ne s'obtient qu'à la suite d'une longue évolution. : à tout âge, nous cherchons et nous devons être capable de trouver un minimum de signification en relation avec le niveau de développement de notre intelligence. » Bruno Bettelheim

 

Moteur de recherche :